Témoignage sur le Souffle-Voix

souffle voix benjamin grenard

La pneumaphonie, appelée aussi Souffle-Voix ou Méthode Wilfart, a été initiée depuis les années 1970. Ses champs d’applications sont très variés et en perpétuel renouvellement si bien qu’ils deviennent de plus en plus larges. Il n’est donc pas possible de les établir de manière exhaustive. A défaut, nous vous en présentons ci-dessous quelques-uns, sachant que tout discipline accordant une place prépondérante à l’un des trois domaines que sont la respiration, le corps ou la voix, peut tirer bénéfice d’une pratique de cette méthode de souffle-voix. Celle-ci rend effectivement de grands services dans des domaines variés.

Si vous souhaitez des précisions pour le domaine qui vous concerne ou savoir si la pratique de la Méthode est adaptée à vos besoins, vous pouvez nous contacter.

Vous utilisez votre voix parlée ou chantée à titre personnel ou professionnel (chanteurs professionnels ou amateurs, enseignants, avocats...)

Pour ceux qui utilisent essentiellement leur voix parlée, celle-ci est le témoignage essentiel de la présence, du charisme. Bien au-delà des mots, la faculté à convaincre et à s’imposer passe par la qualité de la présence vocale, indissociablement liée à la posture corporelle.

Or, cette qualité peut considérablement varier selon les jours et notamment selon l’état physique ou émotionnel de chacun. La Méthode de Pneumaphonie Serge Wilfart® propose un chemin efficace vers la maîtrise de cette énergie Souffle-Voix et peut s’avérer d’une aide précieuse en situation. Elle peut rendre de grands services en ce qui concerne les problèmes vocaux et permettre de s’exprimer avec puissance, calme et assurance tout en prévenant les problèmes futurs.

Enfin, la Pneumaphonie est particulièrement indiquée pour les chanteurs, Serge Wilfart ayant mis au point sa méthode en tant que chanteur lyrique. Elle recherche à s’approcher toujours plus de la vérité vocale et à rétablir l’harmonie naturelle de chacun.

Pour ceux qui aiment creuser différents aspects de la voix, notre rubrique Les Voix de l’Histoire s’appuie à l’occasion sur des lectures à la lumière de la Méthode.

Vous êtes orthophoniste, kinésithérapeute...

La pneumaphonie, ou Méthode Wilfart, recherche la voix authentique, le « son juste » comme le désigne l’étymologie du mot « orthophonie ». A ce titre, elle peut éventuellement rendre de grands services en cas de problèmes vocaux.

Mais au delà du travail sur la voix, elle propose une lecture du Corps totalement nouvelle qui intéressera tout thérapeute corporel. Bien que de nature différente, il existe par exemple quelques analogies intéressantes entre le travail de Serge Wilfart et celui de Françoise Mézières.

Les deux accordent une place importante au parangon, à l’harmonie globale du corps, les deux travaillent sur les chaînes musculaires. Les deux approches donnent lieu à une transformation des corps. Mais là où la Méthode Mézières est essentiellement thérapeutique et mécaniste, la recherche de la voix juste, authentique, va au-delà en proposant une expérience jubilatoire pour soi et pour les autres : la voix est incontestablement l’âme de cette approche et ouvre un chemin enthousiasmant vers la (re)connaissance de soi.

Vous êtes à la recherche de votre Souffle

Il a été démontré par l’Université de Milan que participer à un stage de trois jours augmentait la capacité respiratoire de 8 %, gain que les stagiaires conservaient dans le temps.

Cela dit, le souffle est bien davantage, voire bien autre chose que la capacité respiratoire. Il est le lien entre le corps et l’esprit. Au-delà des données scientifiques, la Méthode Serge Wilfart® est une méthode de reformatage ou de réapprentissage du souffle. Travailler sur le Souffle revient à recontacter ce qui anime profondément et authentiquement la personne humaine.

En tant que fondement de la Méthode, le Souffle n’est pas seulement l’objet de toute notre attention, il est plus encore le sujet qui anime l’être dans ce qu’il est réellement : travailler avec la Méthode Wilfart consiste à dissoudre progressivement les tensions qui empêchent ce souffle de circuler librement et naturellement. La Pneumaphonie permet donc de récupérer un geste respiratoire plus sain et d’ouvrir le chemin vers une respiration centrée et complète du corps.

Vous êtes pratiquant d'une discipline énergétique / corporelle (yoga, méditation, arts martiaux, danse...)

Toute pratique juste de discipline énergétique ou corporelle s’appuie sur un Centre, des appuis et un enracinement corrects.

De ce point de vue, la Pneumaphonie est une préparation idéale à toute pratique énergétique ou corporelle. Elle respecte la géométrie du Corps de chacun et s’attache à restaurer les facultés respiratoires naturelles.

En ce qui concerne la pratique des disciplines traditionnelles, comme le yoga, il est important d’avoir conscience que, dans la majorité des cas, le corps et le souffle du pratiquant de l’homme occidental contemporain ne sont pas suffisamment prêts pour de telles pratiques. Si le yoga se propose de restructurer, de réaligner le corps, l’écueil fréquent est de le faire à partir d’une structure erronée déjà existante.

Nombre de pratiquants s’attachent à la forme extérieure de la posture, en mettant de côté là où en est la géométrie de leur corps, au lieu d’accorder la primauté à la qualité de présence intérieure qui anime cette posture. Dans ces conditions, la pratique de ces disciplines devient erronée et contraire à l’esprit dans lequel elles ont été conçues. Il en est de même pour les pratiques d’arts martiaux.

L’alignement intérieur et énergétique qui s’observe concrètement est ainsi préférable à l’alignement apparent et extérieur qui constitue souvent la référence du pratiquant. Mettant de côté la performance, la Méthode Souffle-Voix mise au point par Serge Wilfart part de là où le pratiquant en est pour redéployer une verticalité juste à partir d’un centre de gravité fort et à la bonne place.

C’est ainsi que, dans la méthode Wilfart, les consignes sont uniquement individualisées, tenant compte des spécificités de chacun, afin que le pratiquant récupère la géométrie naturelle de son corps. Elle constitue une pratique parfaitement adaptée à l’homme moderne souvent parasité par de mauvaises habitudes corporelles et respiratoires. Elle ouvre le chemin vers une respiration saine et une restructuration corporelle partant sur des bases correctes et individualisées.

Vous êtes à la recherche de votre Voix

La Voix est le témoignage intime de l’Être. Mais elle a été entravée dans son expression par les tensions sédimentées au cours de l’histoire psychique et corporelle de chacun. La Méthode de Pneumaphonie® va permettre d’ouvrir le chemin vers une voix plus juste, plus authentique, qui correspond davantage à la voix naturelle de chacun.

Pendant les séances, au cours d’un travail profond, le pratiquant va contacter ou s’approcher de sa vérité vocale, de son harmonie intrinsèque, récupérant sa puissance, la chaleur et la rondeur de sa voix. Reconnecter sa voix authentique est alors souvent une expérience aussi puissante qu’émouvante.

Ces séances intenses sont le fondement d’un changement qui va ensuite s’opérer progressivement dans la vie quotidienne. La Méthode de Pneumaphonie est ainsi un travail qui mûrit et qui va se formaliser dans des modalités différentes selon où le pratiquant en est et l’intensité du travail mené pendant les séances.

Vous souhaitez retrouver votre Corps

Le corps que l’on a et le corps que l’on est.

Cette expression de Dürckheim illustre tout à fait la trajectoire parcourue lorsqu’on pratique la Méthode de Souffle-Voix. Le corps que l’on a exprime notre histoire qui nous a souvent malmené. Avec le corps que l’on a, on fait ce que l’on peut, avec ses tensions, ses blocages.

Le corps que l’on est représente notre corps essentiel tel qu’il nous a été donné par la nature. Françoise Mézières parlerait du parangon. Avec la pneumaphonie, le corps que l’on est reprend progressivement le pas sur le corps que l’on a. Si le corps change souvent au niveau des proportions, la notion du corps dans le souffe-voix va toutefois au-delà de considérations extérieures et esthétiques. Il s’agit d’un travail d’incarnation qui redonne une véritable conscience du corps. Le pratiquant retrouve le sentiment de son unité et récupère une gestuelle plus saine.

Share This
#main-header { background-color: #000;}